vendredi, septembre 30

Voyages en avion : que faire si mon bagage a été retardé ou perdu ?

Voici quelques conseils si vous perdez votre bagage en avion ou s’il est retardé…

Le 1er juillet, 35 000 bagages ont été perdus à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle à cause d’une grève des salariés, et d’une panne informatique bloquant une machine de triage.

Aujourd’hui, plus de mille valises n’ont toujours pas retrouvé leurs propriétaires. Le retard de livraison, la perte ou l’endommagement d’un bagage sont pourtant bien encadrés, et il est toujours possible de se faire indemniser.

Selon la convention de Montréal, lorsque vous enregistrez votre bagage en soute, il est alors sous la responsabilité de la compagnie aérienne. 

« Si le bagage est retardé, perdu ou endommagé par le personnel de l’aéroport, c’est bien le transporteur qui est responsable envers le passager »

« Si le bagage est retardé, perdu ou endommagé par le personnel de l’aéroport, c’est bien le transporteur qui est responsable envers le passager », explique le Centre européen des consommateurs

En cas de problème, il convient donc de se retourner contre la compagnie aérienne. Des formulaires en ligne sont souvent accessibles depuis son site internet.

En cas de problèmes massifs de bagages, la compagnie aérienne peut cependant décharger sa faute vers l’aéroport ou son sous-traitant. Le passager peut alors se retourner contre eux.

Dès confirmation de la non-livraison de vos bagages, il est nécessaire de remplir au plus vite une déclaration de perte. Celle-ci peut être réalisée directement au comptoir de l’aéroport. Elle sera ensuite requise pour vos demandes de compensations.

Si votre litige ne trouve pas de solution amiable, ou si vous n’obtenez pas de réponse de la compagnie aérienne…

Selon le Centre européen des consommateurs, reprenant la convention de Montréal : « Si votre bagage n’était pas à votre descente d’avion mais qu’il vous est livré quelques jours / semaines plus tard, vous n’aurez que 21 jours à compter de la réception de votre valise pour faire votre réclamation à la compagnie aérienne via son formulaire en ligne ». 

À partir de 21 jours, votre bagage sera considéré comme perdu et vous pouvez dès lors exiger le remboursement de vos effets personnels, « dans la limite d’un plafond de 1400 euros environ, et toujours sur présentation des preuves d’achat ».

Si votre litige ne trouve pas de solution amiable, ou si vous n’obtenez pas de réponse de la compagnie aérienne, vous pouvez contacter le CEC France ou une association de consommateurs, ou enfin saisir le médiateur Tourisme et Voyage, dans un délai de 2 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.