vendredi, septembre 30

Sainte-Lucie a réouvert ses portes au tourisme 

Destination authentique des Caraïbes, Sainte-Lucie a réouvert ses portes aux voyageurs après les avoir fermées pendant deux ans.

Pas de test PCR ni de passeport nécessaire pour pénétrer Sainte-Lucie. La carte d’identité suffit en passant par la Martinique.

La Belle Hélène, d’inspiration française et anglaise

Les bagages sont enregistrés au départ de Paris-Orly jusqu’à Sainte-Lucie 3 à 4 fois par semaine via les compagnies Corsair, Air Caraibes et Air France. Douze minutes de vol seulement séparent les deux îles.

Anciennement surnommée la Belle Hélène, Sainte-Lucie appartenait jadis à la France et à l’Angleterre. Aujourd’hui, on y retrouve un peu de la France et de l’Angleterre. La cuisine est d’inspiration française ainsi que l’ambiance festive et les enfants vont en uniforme à l’école comme en Angleterre…

Une végétation sauvage, un volcan immergé, des fonds marins riches…

Les plages de sable fin de Sainte-Lucie au nord et au sud, ainsi que les plages désertes de la côte est font des ravages. Au nord, le sable est blanc alors qu’au sud, près des Pitons, il est caramel.

La richesse de la faune et de la flore de l’île n’est plus à démontrer. Vous pourrez y découvrir les espèces endémiques de perroquets dans les forêts de manguiers à Millet ou les tortues dans l’île de Sainte-Marie.

De nombreux sentiers de randonnée existent. Un trek sur les Pitons, ensemble d’aiguilles volcaniques et emblème de Sainte-Lucie, est notamment proposé.

Sainte-Lucie est également l’une des plus belles destinations de plongée des Caraïbes. Le départ de l’activité se fait de la plage, dans la faille du volcan où se situent les grottes sous-marines les plus proches, sur le site de Anse Chastanet.

Une destination inoubliable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.