vendredi, septembre 30

Himalaya, terre des dieux

Hébergeant l’Everest, le plus haut sommet du monde, l’Himalaya est la destination rêvée des alpinistes et des randonneurs mais également celle des voyageurs en quête de spiritualité.

Il est habituellement conseillé de partir au Tibet en mai/juin ou en septembre/octobre. Le temps y est plus sec avec un taux d’ensoleillement plus élevé. Néanmoins, il est possible de s’y rendre hors saison, notamment en hiver pendant les périodes moins fréquentées.

Le Tour des Annapurnas

Toutefois, la meilleure période pour voyager à Katmandou et dans l’Himalaya népalais est de février à avril et d’octobre à décembre. Les pluies sont abondantes de mai à septembre. Il fait froid en janvier. On peut s’adonner au trekking de préférence de mars à avril et de septembre à décembre.

Le Tour des Annapurnas est à faire en automne : de mi-octobre à mi-décembre. Avec un temps agréable de manière générale, le Tour des Annapurnas en automne peut se faire dans des conditions optimales. Cette période est en effet la belle saison au Népal.

Ladakh-Zanskar

Voici quelques idées de destination plus précises en Himalaya qui vous offriront des paysages magnifiques : la vallée de l’Indus, la vallée de la Nubra, le lac Tso Moriri, le Ladakh-Zanskar, les sources du Gange.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.