vendredi, septembre 30

Les endroits préférés des Japonais pour voir des fleurs de cerisier

Les endroits préférés des Japonais pour voir des fleurs de cerisier. Les fameuses fleurs roses ont fait leur apparition à Tokyo ! Si les touristes ne peuvent temporairement pas entrer au Japon, découvrez ces adresses pour profiter des plus belles fleurs de cerisier à la prochaine saison.

Les endroits préférés des Japonais pour voir des fleurs de cerisier
Les endroits préférés des Japonais pour voir des fleurs de cerisier

C’est un rituel auquel se livrent de nombreux Tokyoïtes depuis début mars : au pied des cerisiers en fleurs, on regarde de plus près à quoi ressemblent les premiers bourgeons, on photographie des bourgeons vert tendre aux plis roses, tandis que les fenêtres sont remplis de portraits de fleurs en l’honneur de l’événement… Comme pour combler l’attente… Et puis tout d’un coup, elles sont là ! Le très sérieux calendrier officiel annonçait leur évasion le 23 mars, mais la saison ne cesse d’avancer.

Cette année, à partir de l’équinoxe de printemps, les fleurs de cerisier commencent à fleurir sur les branches. Bientôt, des milliers de fleurs de cerisier se formeront sur ces grappes de coton soufflées par la brise. Pendant des jours, nous les regardions juste avant qu’elles ne s’évanouissent. La capitale regorge de beaux endroits pour profiter de spectacles éphémères si chers aux Japonais. Ceux du centre de Tokyo sont les plus prisés, mais la ville ne manque pas d’endroits tranquilles qui offrent des vues éphémères sur les cerisiers en fleurs.

En route vers Meguro : le ruisseau vert de la rivière Kitazawa

« La balade le long de la Rivière Meguro est souvent surpeuplé, mais c’est toujours l’un des endroits les plus magiques de la saison des cerisiers en fleurs« , explique la guide indépendante Karina Kimoto. Pour vous éloigner de la foule, commencez à marcher un peu vers l’ouest, en suivant le trottoir longeant l’un des affluents de la rivière Kitazawa. Sur quelques kilomètres, d’innombrables cerisiers bordent le ruisseau, où les enfants viennent pêcher les écrevisses. En chemin, des promontoires invitent à contempler les arbres qui se reflètent dans le ruisseau, et de petites cascades s’animent ici et là. Continuez jusqu’à Meguro pour rejoindre la célèbre promenade. En fin de journée, les touristes sont moins nombreux et le spectacle des cerisiers en fleurs à la tombée de la nuit a un côté magique. Il y a même un mot en japonais pour l’observation nocturne des fleurs : Yazakura !

Accès : A 10 minutes à pied au sud de la gare de Setagaya-Daita

Notre suggestion : Déjeunez au restaurant Vin Santé, situé au rez-de-chaussée d’un modeste immeuble conçu par l’architecte japonais et lauréat du prix Pritzker Shigeru Ban, au plus près de la vue offerte par les cerisiers en fleurs de la promenade.

Tramway Tokyo Sakura : Sur les rails, des cerisiers

Les tramways du nord de la capitale ne sont pas seulement l’un des lieux de prédilection des amoureux du chemin de fer ! La ligne est « la préférée des seniors, et je conseille de la prendre en toute saison car l’ambiance à bord est différente des trains et métros de Tokyo« , suggère Karina Kimoto, offrant de multiples points de vue sur ces cerisiers. Montez dans le bus depuis la gare photogénique de Minowabashi ; avec un pass d’une journée (400 yens, environ 3 euros), vous vous arrêterez à la moindre floraison. Depuis la fenêtre de droite, la première allée de cerisiers marque l’entrée du parc Arakawa, merveille urbaine installée sur le toit d’une station d’épuration ; ouvrez l’œil près de la gare de Miyanomae : Un grand cerisier pleureur fleurit dans la cour du sanctuaire shinto Oguhachiman.

Une dizaine d’arrêts plus loin, le parc Asukayama et sa colline aux cerisiers dominent le quartier. Appréciez la floraison depuis la période Edo, racontent les sculptures ukiyo-e qui l’ont représentée. Ce lieu vous invite à déjeuner sur l’herbe, entre deux doux nuages pastels. Reprenez le tram jusqu’à la gare d’Omokagebashi et longez la rivière Kanda, les arbres des deux côtés s’embrassant presque.

Transport : Prendre le tram de Minowabashi, vers Waseda.

Notre suggestion : Arrêtez-vous dans une confiserie japonaise près de la gare pour acheter du wagashi, une pâtisserie traditionnelle parfumée aux fleurs de cerisier en cette saison, et dégustez-la dans le parc.

Sakura Jingu et le jardin Roka-Koshun-en : les charmes de l’Ouest

Dès la première quinzaine de mars, c’est là qu’intervient l’impatience : les fleurs de cerisier Kawazu qui ornent le sanctuaire arrivent bien avant Somei Yoshino, la star du cerisier. Lieu de culte ordinaire durant le reste de l’année, le sanctuaire voit passer à cette période de nombreux visiteurs – et un grand nombre d’influenceurs vêtus de rose – qui viennent accrocher un ruban marquant leur vœu à l’une des branches. De là, nous atteindrons le jardin Roka-Koshun-en, où des cerisiers sont plantés pour servir de parasols de table. La route qui y mène, véritable tunnel fleuri cette saison, ravira les cyclistes.

Accès : Le sanctuaire se trouve à deux minutes à pied de la gare de Sakura Shimmachi.

Notre suggestion : En attendant de dîner dans le jardin, arrêtez-vous chez Sandwich & Co, célèbre pour ses sandwichs japonais au pain moelleux.

Excursion d’une journée : la rivière Kawagoe Sakura

Située à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Tokyo, « La petite Edo, parce qu’elle conserve l’atmosphère de l’époque, on aime ses maisons traditionnelles et ses temples », précise la guide touristique, et au début du printemps, elle concentre son charme au bord de la rivière. Comparé à Tokyo, le fleuve est moins fréquenté et plus vert, et peut être découvert en gondole. Le tableau peut être admiré du rivage à la fin de la floraison, lorsque la rivière n’est plus qu’un lit de pétales fendus par un batelier.

Transport : Prenez la ligne JR Saikyo de Shinjuku à la gare de Kawagoe. Le trajet dure environ 50 minutes.

Notre suggestion : Prévoyez également une visite de la cour nord au temple Kita-in : des cerisiers en fleurs magnifient sa pagode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.