vendredi, septembre 30

Cocooning à l’Hôtel le Scribe à Paris

Cocooning à l’Hôtel le Scribe à Paris. Après 2 ans de rénovation, le Sofitel Le Scribe Paris Opéra écrit la suite Un nouveau chapitre dans l’histoire du design de Tristan Auer.

Cocooning à l'Hôtel le Scribe à Paris
Cocooning à l’Hôtel le Scribe à Paris

Au printemps 2018, Le Scribe a lancé un programme de rénovation confié à Wilson Associates et son directeur artistique Tristan Auer, chargé d’entreprendre cette métamorphose en endroit fabuleux. Reconnu comme le plus beaux symboles du monde décoratif et du design, Tristan Auer réinterprète le code de l’hôtellerie traditionnelle du Scribe, inspiré de son histoire.

Une institution parisienne

Le Scribe écrit aujourd’hui une nouvelle page de son histoire et se donne pour ambition de rendre aux
Parisiens un bâtiment ancré dans la vie et l’histoire parisienne ; et d’offrir aux voyageurs une expérience
unique dans une chambre imaginée comme un véritable pied-à-terre, comme un appartement et non comme une simple chambre.

Le Scribe est une institution parisienne. Il fut choisi, dès 1863, comme siège du symbole le plus élitiste de la société française et européenne du Second Empire : le Jockey Club, qui fit une entrée fracassante en
inaugurant son fastueux immeuble. La presse se fit largement l’écho des grandioses installations de cette extraordinaire assemblée mondaine, imitant les célèbres clubs anglais, dans ce qui prit aussitôt le
nom d’Hôtel Scribe.

Réponse aux besoins des Parisiens de la haute société, désireux de se retrouver entre hommes de même mode de vie, le Jockey Club a été le catalyseur des élites de l’époque et un lieu où régnait un vent nouveau de liberté dans le plus haut respect des codes.

Wilson Associates et son directeur artistique Tristan Auer ont fait le choix de recréer l’esprit de convivialité et d’exclusivité du Jockey Club, en y apportant des touches subtiles et raffinées évoquant l’esprit gentleman du Men’s club. Il s’est inspiré de l’héritage fort du Scribe qui fut le lieu de rendez-vous de nombreux esprits brillants, visionnaires et excentriques, ou encore d’artistes venus du monde entier.

Le plein de nouveautés

Dans les chambres, vous trouverez un dressing, clin d’oeil référence aux Grands Magasins de Paris. Un dressing pensé comme une malle et véritable élément de décoration, le dressing ouvert vient prolonger
l’expérience en jouant de la panoplie des vitrines et du shopping de quartier pour accueillir la garde-robe des hôtes tout en raffinement, avec un accès facile à leurs vêtements.

La cheminée est la pièce maîtresse de la chambre. Inspirée des appartements haussmanniens, elle remplit une multitude de fonctions tour à tour élément décoratif, console haute pour disposer des objets ou simplement usuelle. Le cœur est habillé d’un carrelage rectangulaire brillant, référence à notre métro centenaire. Le médaillon en plâtre, quant à lui, évoque les portraits antiques. La cheminée est surmontée par un miroir qui dissimule un écran de télévision.

Au Scribe, l’ambition est d’incarner l’esprit parisien, en s’appuyant sur son adresse, ancrée dans le quartier de l’Opéra, carrefour culturel international. Côté chambres, Wilson Associates reprend les codes de l’appartement parisien, notamment marqué par la cheminée, les moulures et bas lambris ou encore la tête de lit en tissu. Le plafond de la salle de bain est coloré à l’image du plafond monumental de
l’Opéra Garnier peint par Chagall. Les bas-reliefs, médaillons et vases rappellent les ateliers d’artistes et sont une référence aux musées parisiens. On retrouve des visuels bigarrés et vifs aux murs, une sélection d’œuvres de jeunes artistes français, aux styles divers et abstraits.

Les salles de bain arborent un sol terrazzo, une moulure haute en bois qui retranscrit une atmosphère typiquement 19e siècle, avec une superposition de matières, un paravent, des céramiques, du bois et du carrelage. La robinetterie couleur rosée se marie à l’architecture esprit « Men’s Club » de l’hôtel avec une
touche féminine et douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.